Mercredi 16 novembre 3 16 /11 /Nov 00:40

 

Emma esclave blanche première partie


Emma était une femme dans la quarantaine, veuve depuis 2 ans d’un homme âgé de plus de 20 ans qu’elle. Elle en avait hérité de quoi vivre sans travailler pour le reste de sa vie.

Depuis la disparition de son mari, elle n’avait connu aucun homme, d’ailleurs cela faisait longtemps qu’avec son mari, elle n’avait plus que des relations sexuelles épisodiques. Avant son mariage, Emma avait eu une vie bien plus agitée, elle avait entre 18 ans et 20 ans date de son mariage, été la soumise d’un Maitre qu’elle avait connu grâce à sa colocataire au CROUS. Son ancien maitre avait révélé chez elle, un gout assez prononcer pour le masochisme, mais il n’était pas allez aussi loin qu’elle les us voulus. Depuis quelque temps, elle faisait des rêves dans lesquels, elle revivait certaines scènes.

Elle se réveillait la main entre les cuisses les draps trempés de cyprine. Elle naviguait sur le Net, sur des sites d’annonces BDSM, ne sachant pas trop ce qu’elle recherchait, la plupart des annonces « hard » étaient très fantaisistes.

Un jour elle lut une annonce différente « Recherche esclave femme blanche pour blacks. Elle sera l’esclave sexuelle de blacks durant toute une semaine », l’annonce était courte et claire, elle la lut et relut de nombreuses fois, elle recherchait au départ plus du SM qu’un esclave sexuel, mais elle avait entendu parler des esclaves sexuelles blanches qu’avait des blacks, c’était, parait-il, très dur, parfois extrême.

Elle répondit a cette annonce : « femme blanche, bourgeoise dans la quarantaine, je viens de voir votre annonce, quelle seraient vos conditions pour me prendre comme Esclave sexuelle ? » La réponse ne se fit pas attendre : « tu subiras absolument tout ce que nous voudrons, nous pourrons te contraindre à le subir par la force, tout ce qui relève de prêt ou de loin d’un dressage sexuellement même extrême les membres du Club des Ébènes pour te le faire subir, la semaine commence le lundi matin et fini le lundi matin suivant ».

 

Emma, compris qu’il ne s’agissait pas d’un homme ou d’un couple, mais bel et bien de tout un groupe, elle comprit également que cela serait de l’extrême, en lisant la réponse un frisson la parcourut, de peur ou de plaisir, surement un peu des deux mêler. Elle passa une nuit agitée, dormis peu.

Au matin, elle relut la réponse et envoyât « j’accepte sans réserve toutes vos conditions Maitre » Dans la minute qui suivit elle reçut un mail « Lundi 8 heure, devant chez toi, nue sous un manteau rien en dessous, ni chaussure, totalement épilé pas rasé et fait toi tatouer « slave » sur le pubis, on passera te prendre …» suivait son nom et son adresse.

Comment avait-il sut pour son nom et son adresse, surement qu’ils avaient piraté son ordinateur, elle trembla, mais il était trop tard pour reculer. On était le samedi soir, elle téléphona a son esthéticienne, celle-ci normalement ne travaillait pas à cette heure, mais devant l’insistance d’Emma, et la perspective d’une bonne prime, elle lui dit de passer à son institut, mais pour le tatouage elle ne savait pas à qui s’adresser, surtout aussi rapidement.

« Bonjour, vous aviez l’air pressé dit en souriant Catherine l’esthéticienne »

« Bonjour, vous pourriez me faire une épilation complète ? Vraiment partout ? » « Heu oui bien sûr, mais définitive vous voulez ? » « Oui définitive, cela pose un problème ? » « Non aucun, je voulais juste être sur, on va commencer par les aisselles, ensuite le bas ventre et je suppose la raie des fesses aussi ? » « Je n’y avais pas pensé, mais oui aussi la raie des fesses »

 

Catherine ce mis tout de suite à l’ouvrage, cela mis bien une heure, pour tout faire dans les règles de l’art. « Voilà c’est fini, je ne vous ais pas fait trop mal ? » « Non cela allais, je vous remercie pour votre aide, mais je peux vous poser une question ? »

« bien sur » répondit toujours souriante Catherine.

« Voilà, il faudrait que je me fasse aussi tatouer ce soir et vraiment je ne connais personne qui puisse me le faire, vous ne connaissez pas une personne compétente et discrète »

 

« J’ai le diplôme de tatoueuse, et tout le matériel ici, j’en fait parfois pour des clientes, je vous promet toute la discrétion requise bien sur » « Je l’ignorais, bien sûr je payais ce qu’il faut, mais sait un peu spécial comme tatouage » Souriant, Catherine lui répondit que souvent c’était le cas, et pour la prime supplémentaire, c’était pas un problème »

Emma lui dis alors « Tatouer moi sur le pubis le mot SLAVE »

« Parfait, je vais vous le tatouer, allonger vous sur la table, les jambes écartés je vais le faire en noir, sait l’usage » d’une voix glaciale.

Emma compris à ces mots que Catherine n’était pas si innocente que cela dans le domaine de la soumission. Catherine, fit un tatouage qui barrait tout le pubis en lettre gothique de plusieurs centimètre de haut.

Emma ce relava une fois le tatouage fini

"Je vois que madame est en fait une esclave, une bourgeoise qui plus est et à qui on doit ca ? » « Je ne souhaite pas vous le dire » « Tu dois le dire tu n’es qu’une Esclave » et elle la gifla tout en parlant. « Pour le Club des Ebènes » répondit Emma Elle reçut une autre gifle « tu oublies rien » « Maitresse » dit Emma « C’est mieux, et tu dois te livrer a eu quand et as quel titre ? » « Lundi, comme Esclave sexuelle, durant une semaine…Maitresse »

 

« En plus de la prime que tu me dois, tu vas me payer le tatouage avec ta langue, tu vas me faire jouir avec compris SLAVE » « Oui Maitresse » Catherine soulevas sa jupe et Emma mis à genoux pour entreprendre son cunnilingus. Emma n’avait pas pratiqué ce genre de chose depuis qu’elle avait quitté son maitre 25 ans auparavant. Il lui arrivait de lui en faire faire à sa colocataire.

 

Elle ce mis à genoux, et commença son œuvre hésitante, voir maladroite au début, mais elle retrouva rapidement les savoir-faire, embrassant , léchant le ventre et l’intérieur des cuisses, puis elle passa aux petites lèvres qu’elle mordillât doucement avant de s’attaquer au clito quelle titillât du bout de la langue, puis l’aspirant, rapidement Catherine commença a poussé des soupirs « hum oui continu salope, on dirait que tu as fait ça toute ta vie ». Encouragé, Emma intensifia son cuni, continua à travailler plus particulièrement le clito, tout en mettant doucement un doigt dans le vagin de Catherine, elle trouva vite son point G, et cette dernière ne tarda pas à avoir un orgasme, Emma continua encore un moment son œuvre avant d’arrêter. Catherine lui donnât un coup de pied entre les seins et lui dis « prend tes frusques et dégage de mon institut ».

Emma ramassât ses vêtements les enfilas rapidement, sorti de l’institut et héla un taxi pour rentrer chez elle.

Faites-moi part de vos idées pour la suite via les commentaires, merci d’avance.

Par Maitre Gone6 - Publié dans : Emma esclave blanche - Communauté : Maitre Gone
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Catégories

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Derniers Commentaires

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Images Aléatoires

Sites Pro et Moteurs

La Boite au Fantasme
( chat et Webcam )
http://www.laboiteauxfantasmes.com/

Le Marché aux escalves
( petites annonces )
http://www.slavemarket.ch/

Site d'Hentai
( Dessins Japonais )
http://www.hentaitraders.com/

Sensation-SM
(annonces et dial privé, pas de chat )
http://www.sensationsm.com/

Trinity Book, superbe site avec des clips a voir absolument http://www.trinity.book.fr/

Un site avec pleins de viédos BDSM gratos
http://www.gexo.com/33072

 

 http://gone6.over-blog.com/google1a1376067d831eb5.html

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés