Dimanche 4 décembre 7 04 /12 /Déc 10:10

 

Emma esclave blanche

seconde partie

 

    À 7h50 Emma était au pied de son immeuble, elle avait suivi scrupuleusement les ordres donnés. Elle était nue sous un manteau rien en dessous, ni chaussure, totalement épilée et bien sûr tatouée.  

 

 

 

Une limousine arriva, la porte s’ouvrit et on lui ordonné de monté dedans, une fois à l’intérieur on lui fit quitté son manteau et on lui mit un bandeau, et la voiture démarra. Le voyage durait à peine 10 minutes, elle entendit du gravier crissé sous les pneus, on lui enleva le bandeau et la fit descendre, elle ce rendit compte qu’elle était dans la cour intérieure d’un hôtel particulier.

 

 

 

Une femme black lui dis « à quatre pattes chienne » ce qu’elle fit immédiatement, on lui passa un collier de chien au cou et une laisse, puis on la fit traverser la cour et monté un escalier en pierre, tout cela écorcha ses mains, avant-bras et bien sûr ses genoux et mollets.

 

 

 

La porte de l’hôtel particulier s’ouvrit sur un long couloir recouvert d’un tapis au monogramme du club, toujours à 4 pattes, Emma traversa le couloir, arrivé a la porte un esclave mâle blanc l’ouvrit cérémonieusement.

 

 

 

Elle découvrit une salle au décor victorien digne des clubs de gentleman anglais, avec les fameux fauteuils, seules des gravures représentant des esclaves femmes et homme blanc et un trône en bois au fond de la pièce pouvaient faire comprendre que l’on n’était en rien dans un club londonien classique.

 

 

 

Un homme, en fait un géant était nu sur le trône, il prit la parole « tu es désormais notre esclave pour toute la semaine, durant ce stage tu subiras tout ce que moi et les membres du Club des Ébènes voudrons, tu seras contrainte a faire et subir sexuellement qu’ils voudront, mais tu seras aussi humilié à l’extrême, tu m’appelleras Grand Maitre, aux autres tu diras suivant le ça Maitre ou Maitresse, nous sommes bien d’accord sait bien ce qui est prévu dans ton contrat ? » dit –il dans un éclat de rire.

 

 

 

« Oui et  je l’accepte Grand Maitre » répondit Emma.

 

 

 

 

 

Il reprit « crois-moi je t’ai préparé a ce sujet un programme qui ferait que tu n’auras plus aucune dignité, ton père à ruiné le mien et tu vas payer pour lui ». À ces mots Emma comprit qu’elle allait être surement avilie plus qu’elle n’eut cru.

 

 

 

« Pour commencer tu vas faire ma toilette intime, pour ta venu ça fait quelques jours que je ne me suis pas lavé, tu vas me nettoyer la bite, pas la sucer, et aussi le cul. Approche et pour commencer je veux que tu sentes, tu renifles ma queue , ensuite seulement tu la nettoie, allez au travail ».

 


 

 

 

Emma approcha, le Grand Maitre avait posé les pieds sur l’accoudoir du trône, elle sentit la bite du maitre, une odeur forte s’en échappa, puis elle entrepris de retroussé le prépuce , et du bout de sa langue entrepris de  la nettoyer, elle était sale, des traces d’urine et de spermes mélanger , elle le fit sans rechigné malgré tout, puis le grand Maitre appuya sur sa tête, elle comprit que le moment était venu de faire de même avec l’anus, elle n’avait jamais fait ça, son ancien maitre ne pratiquait pas ce genre de choses, quand a son mari…

 

 

 

« Renifle-le bien aussi », dit le Grand Maitre.

 

 

 

Elle s’exécuta, une odeur nauséabonde lui monta au nez, puis elle écarta les fesses du Grand Maitre et découvrit une raie fessière recouverte d’excrément, mais le pire était l’anus proprement dit de toute évidence il avait serré les fesses justes au moment fatidique, il ne s’agissait plus tellement de nettoyez, mais elle allait devoir manger des excréments.

 

 

 

Sachant que de toute manière elle ne pouvait  ne pouvait rien faire d’autres qu’ils la forceraient, elle entreprit de nettoyer d’abord la raie, passant la langue dessus un gout acre et fort, une fois que cela fut fait elle regardât la masse au niveau de l’anus proprement dis.

 

 

 

Le Grand Maître dut sans rendre compte il-dit « n’avale pas je veux voir ce que tu vas ramasser »

 

D’un grand coup de langue elle ramassa le plus gros de l’agrégat, la garda sur la langue, l’envie de vomir au bord des lèvres, puis leva la tête pour montrer ce qu’elle avait prélevé.

 

 

 

« Mâche-la bien avant d’avaler et remercie-moi de te nourrir »,   dit-il.

 

 

 

Emma rentra la langue et mâcha bien la masse d’excréments, puis avala le tout et dis « Grand Maitre je vous remercie de me nourrir du contenu de vos intestins » 

 

 

 

« Une esclave comme toi est là pour le plaisir de ses maitres et maitresses, pas le sien, et ça nous vont te le faire comprendre que l’on l’emmène et la prépare comme convenu » dit le Grand Maître » 

 

 

 

«  Je m’en occupe Sékou, dit la femme qui la tenait en laisse » ;

 

 « Je te fais confiance pour ça Kacia, »

 

 

 

Elle tira un coup sec sur la laisse, Emma la suivi, elle ouvrit une porte dérobée, un escalier en colimaçon  en pierre  taille descendait dans les entrailles de l’hôtel particulier, Emma eu du mal à descendre toujours à 4 pattes, une fois franchi l’escalier on se retrouvait dans une ancienne cave, avec un grand couloir central et des alcôves, fermer par des grilles en fer forgé.

 

 

 

Elle tira sur une grille et fit entrée Emma à l’intérieur, un matelas qui avait vécu de meilleurs jours occupait le centre de la pièce, une chaine relier par un anneau scellé par terre, un seau rempli d’eau dans lequel trempais une de ces éponges que l’on se sert pour les travaux, et un seau hygiénique a côté était les seuls « meubles » une caméra au plafond monté sur rail permettait de la surveillé et surement a certains de la regarder grâce à Internet.

 

 

 

« Si tu pensait éprouvé le moindre plaisir tu vas etre decut, Sékou a prévu pour toi un « traitement spécial » » dit-elle en sortant de sa poche une seringue. Elle fit un piqure dans l’épaule gauche à Emma, puis lui attacha la chaine au pied, avant de lui expliqué.

 

 

 

« Tu es bien d’accord ce qui importe sait le plaisir des maitres et maitresse, peu importe que l’esclave en es ou pas ? » dit Kacia.

 

 

 

« Oui Maitresse, seule le plaisir des Maitres et Maitresse compte l’esclave ne compte pas » dit Emma

 

 

 

«  ça tombe bien » dite en éclatant de rire Kacia, « la piqure que je viens de te faire va te rendre frigide, tu vas éprouver aucun plaisir, tu n’auras aucune jouissance, aucun désir, bref tu ne ressentiras absolument rien »

 

 

 

À ces mots Emma, fut effondré elle qui mouillait a la  moindre excitation n’allait rien ressentir. Le Grand Maître l’avait prévenu quand plus elle serait particulièrement humiliée, plus avilie  d’ailleurs puisqu’il voulait se venger et la brisé, cela devait en faire partie.

 

 

 

« Je reviens dans une heure, le temps que le produit agisse » et elle partit en fermant la grille.

 

 

 

À son retour, elle était accompagnée de deux hommes nus, elle-même était vêtue d’une cape blanche avec le monogramme du Club.

 

 

 

« Chers amis, elle est à vous, et bien sûr à moi, je me charge de son petit bouton d’amour, il parait qu’elle est très clitorienne et je veux qu’elle comprenne ce qui lui arrive ha ha ha  »

 

 

 

« À 4 pattes chienne dis l’un des hommes », Emma ce mis tout de suite en position, Kacia ce glissa sous elle pour lui faire un cunnilingus, alors que l’un des hommes lui présentait son sexe a sucé, pendant que le second ce faisait branler.

 

 

 

Rien, absolument rien elle ne ressentit, ni la cuti ni la fellation ne lui procurait la moindre sensation de plaisir, pas même léger, elle qui mouillait a la moindre sollicitation aurait été sèche    Sans la salive de Kacia, l’autre homme ne tarda pas a arrêter de se faire branler pour l’enculer, il la prit dún seul coup , à sec  elle poussât un léger cri de douleur.

 

 

 

Les deux hommes alternèrent plusieurs fois  les rôles, et que Kacia eu joui en ce branlant tout en faisant son cunnilingus, ils partirent tous les trois, mais toute la journée des hommes vinrent ce servir d’elle, sans qu’elle ressente la moindre émotion. Une femme vint aussi la voir, elle portait un entonnoir du genre de ceux qui servent aux vidanges des voitures, elle l’introduisit dans la bouche d’Emma et ce soulage, une fois qu’elle eu finie, elle dit « voilà en plus de faire la toilette intime tu vas servir de pissotière a tous et toutes » deux hommes présents profitèrent de l’opportunité, en partant ils laissèrent l’entonnoir au cas ou…

 

 

 

 Emma ce senti asservi, juste un réceptacle à plaisir pour homme et femmes, sans qu’elle-même puisse en ressentir, elle craignant par-dessus tout que cet état fût permanent. Certes la frustration elle y avait pensé, que l’on lui refuse la jouissance, que l’on l’excite sans pouvoir jouir, mais dans ce cas, elle aurait ressenti quelque chose, la rien aucune sensation

 

 

 

Mais le Grand Maitre, avait prévu d’autres asservissement tous plus pervers les uns que  les autres.

 

 

 

A suivre…

 

 

 

Faites-moi part de vos idées pour la suite via les commentaires, merci d’avance.

Par Maitre Gone6 - Publié dans : Emma esclave blanche - Communauté : SM: Domination/Soumission
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Catégories

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Derniers Commentaires

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Images Aléatoires

Sites Pro et Moteurs

La Boite au Fantasme
( chat et Webcam )
http://www.laboiteauxfantasmes.com/

Le Marché aux escalves
( petites annonces )
http://www.slavemarket.ch/

Site d'Hentai
( Dessins Japonais )
http://www.hentaitraders.com/

Sensation-SM
(annonces et dial privé, pas de chat )
http://www.sensationsm.com/

Trinity Book, superbe site avec des clips a voir absolument http://www.trinity.book.fr/

Un site avec pleins de viédos BDSM gratos
http://www.gexo.com/33072

 

 http://gone6.over-blog.com/google1a1376067d831eb5.html

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés