Clara (1)

CLARA
Clara était nouvelle dans la ville et son Maître, lui avait donner l’adresse d’un dentiste, pour y faire soignée ces dents. Elle rend compte de ses visite cher le dentiste a son Maître.
 
1ere Visite
Maître,
Je suis allez Maître chez le dentiste nue sous ma jupe,et il as vu que je portait rien ce brave homme. Il a fait en sorte de se rincer l'oeil copieusement. Et j’ais ressenti une profonde humiliation, Mais aussi de l’excitation, du plaisir, et je suis fier de vous avoir obéis. Je dois y retournée dans une semaine.
 
2eme Visite
Maître,
Je suis donc retournée chez le dentiste, vêtue comme la veille et avec les poids de 150 grs sur mes grandes lèvres.. J'avais rendez-vous a 19h00 et son assistante n'était plus là j'étais la dernière personne. Quand je me suis assise sur le fauteuil du dentiste, je me suis douté qu'il voudrait voir si j'étais comme la veille, sans culotte.  Je n'osais pas trop bouger, car je ne voulais pas qu'il voit les poids, enfin pas tout de suite.
 
J'avais posé les poids juste en sortant de ma voiture dans le garage souterrain a 100 mètres du cabinet dentaire. J'avais mise la jupe de façon a être le plus "taille basse" possible car sinon les poids dépassaient de ma jupe. 
 
Le dentiste m'a endormie la dent et a oeuvré.  Je n'étais pas vraiment a l'aise je dois reconnaître. A un moment j'ai eu mal et j'ai bougé.
 
Il s'est relevé de mon visage pour aller prendre une autre dose d'anesthésie et en revenant il a vu les poids, je l'ai vue dans son regard. Je pense que cela a du le perturber un moment car il hésitait sur la manière a continuer les soins et finalement il a pris son courage, visiblement et a fini les soins pour ce soir. En me relevant je voyais bien qu'il m'épiait mais j'ai rien dit et fait pour plus le provoquer et c'est même moi, sûrement qui était toute rouge. Je l'ai quitté avec un autre rendez –vous pour vendredi après-midi
 
3eme Visite
Comme vous me l'avez demandé voici le rapport sur ma dernière visite chez le dentiste.. Avant d'y aller j'avais fait une longue séance de pompe sur ma vulve dans le parking souterrain et j'étais dans un état pas possible quand je suis arrivée au rendez-vous. En m'asseyant j'ai retroussée ma jupe comme par hasard, mais le dentiste n'a rien fait et a continué le traitement jusque la fin.
Puis alors que dépitée j'allais me relever il pose ces instruments et écarte mes jambes en les ouvrant au maxi de chaque coté du fauteuil exhibant entièrement ma chatte tuméfiée par l'action de la pompe. Il ouvre mes grandes lèvres et commence a me branlé le clito me faisant gémir puis enfonce trois doigts en moi et me lime, puis 4 , le pouce passe , je me cambre.. il me demande "comment tu as fait pour avoir des lèvres dans cet état.. ," je lui dis que j'ai fait une séance avec une pompe juste avant de venir.. Il veut la voir, je lui réponds qu'elle est dans mon sac.
 
Avec sa main de libre il l'attrape et l'ouvre, puis sort la pompe.. Il retire dans un grand bruit de succion son autre main et applique la  pompe sur mon sexe, et l'actionne.. Il pompe jusqu'a ce que mon sexe remplisse complètement la pompe puis vient vers moi et ouvre sa braguette et sort son sexe, plutôt court mais large avec un gros gland  et il m'oblige a le sucer ce que je fais volontiers. Il sort de ma bouche pour aller retirer la pompe. il joue un moment avec mon sexe tuméfié et remet la pompe en place et il recommence a pomper et revient se faire sucer. 10 fois il arrête et recommence, j'en peux plus.
 
Car il a trouve le truc fatal : il masse mon clito a chaque interruption et ouvre mon sexe juste avant de remettre la pompe et mon sexe ouvert se plaque contre la pompe. Résultat mes grandes lèvres ont au moins triplé de volume et chaque attouchement de mon clito m'électrise, je suis une pile.
 
Quand je l'ai bien sucé il se place entre mes jambes, me soulève les chevilles pour poser mes genoux sur mes épaules et me demande de tenir mes jambes ainsi des deux mains.
 
Pendant ce temps il ouvre mon sexe et me doigte lentement, puis il me pénètre après avoir mis un préservatif. La sensation était terrible car il me sodomise, sans avoir mis de lubrifiant, et m’encule A SEC. Il continu en même tant a me masser mon clito. J
 
J'ai finie par jouir et lui peu de temps après sur mes fesses. Il se rhabille, moi aussi, et me « dis a la prochaine soumise clara » en souriant.
 
4eme visite
 
Maître,
Vous m’aviez précédemment envoyer me faire soignée les dents chez votre ami dentiste, mes soins étant désormais fini, en vous en ayant rendu compte de ce que j’avais fait et de ce que votre ami, m’avait fait subir. Bien que mes soins dentaires soit fini, vous m’avez ordonner de me rendre chez lui, ce soir a 22 heures, et de me montrer digne de vous, en acceptant, tout ce que l’on me demanderas de faire ou de subir, de Vous faire honneur.
 
Comme Vous me l’aviez ordonné je ne portais qu’un manteau et rien d’autre dessous.
 
Je me présentait a l’heure au cabinet de votre ami , ce fut son assistante qui m’ouvris :
- entre Clara me dit elle
Je fus surprise, car les fois précédentes, elle était absente, mais je m’en laissait rien paraître.
-Enlève ton manteau et met le au portemanteaux
Je posais le manteau et sans attendre elle me dis : 
-Tu connais le chemin allez avance, tu vas voir on t’as préparer quelques surprises avec ton Maître et le Docteur.
En disant cela, elle eu un sourire, a la fois narquois et cruel.
 
J’entrais dans le cabinet que je connaissait bien maintenant, le Docteur était la, et me dis :
Met, toi sur le fauteuil
Une fois dessus, l’assistante, m’attacha les mains avec des bracelets de cuir aux accoudoirs, puis elle fit de même avec les jambes en passant la chaîne qui reliait les bracelets par en dessous le repose jambes du fauteuil, de façon a ce que j’ais les jambes largement écartés .
 
Puis elle me dis :
-Salope, je vais bien m’amuser avec toi, ton Maitre, ma donner l’autorisation de faire TOUS CE QUE JE VEUX, tu le sait ?
-Oui Madame, faite ce que vous voulez de moi, puisque c’est le désir de mon Maître.
 
-Bien, tu as aimé alors ce que le docteur t’a fait l’autre jour et tu as joui, et bien aujourd’hui tu vas devoir le payer, je suis la seule , tu entend la seule qui es droit a ces faveurs je vais me venger, tu vas pleurer et crier .
 
Elle pris dans un plateau d’inox, sur lequel était disposer divers objet, un écarteur dentaire, et me le mis en réglant au maximum l’ouverture, j’avais mal a la mâchoire.
 
Puis je la vis prendre un curieux tube et une pochette plastique, je ne compris pas tous de suite, ce que c’était.
 
- je vais te mettre cette sonde urinaire, tu as bien bu ton litre d’eau 1 heure avant de venir comme on te l’avais dis.
Je fis signe que oui en clignant des yeux, car l’écarteur m’empêchait de parler me maintenant la langue coller au bas du palais. Je compris ce que elle avait l’intention de faire et la vis introduire la sonde quelle avait relié a la pochette par un tube souple . Je vis alors s’écouler mon urine sans que j’en ais eu le moindre contrôle, je n’avais jamais connue une pareille honte, , mais je me retiens de ne pas pleurer pour ne pas lui faire plaisir,mais le pire était a venir.
 
Quand la pochette fut pleine, elle me dis :
-Tu te doute de la suite ?
Elle pris la pochette en tenant le tube pincer, et l’approcha de ma bouche, je détournait la tête pour évité cela, mais le docteur passa derrière moi et me maintien la tête droite de ses mains puissantes.Elle introduisit la sonde dans ma gorge et laissa le liquide s’écouler jusqu'à la dernière goutte, la je ne put m’empêcher de pleurer.
 
-Attend cela ne fait que commencer on vas te faire dépasser tes limites, tes tabous
Elle m’enlevas l’écarteur et me dis :
-Je vais m’occuper de tes seins maintenant, mais avant je veux que tu me dise merci
-Je Vous remercier, Madame, de me remettre a ma place et de m’avoir fait boire ma pisse.
-Bien je vois que tu connais les bonnes manières
 
Elle pris une pince dans le plateau, mais qui n’avait rien de médical, on aurait dis une pince de mécanicien. Elle l’approchât de mon téton droit et pinça très fortement puis tira et le tordis sans cesser de le pincer aussi fortement, je poussait un cris de douleur.
Elle reproduisit l’opération sur l’autre téton, et recommença plusieurs fois, la marque de la pince était imprimé sur la chair.
Elle me dis :
- Si on voyait maintenant plus bas
je la vis écarter le capuchon du clitoris avec fébrilité tenant dans sa main la pince, elle fis comme pour les tétons , je criais de nouveau, puis elle dirigeât la pince vers les petites lèvres.
 
-Non pas ça, pas les petites lèvres, je vous en supplie, je ferais ce que vous voulez , mais pas ça.
- Si les petites lèvres, et tu feras de toutes manières ce que nous voulons, car tu ne voudrais pas décevoir ton Maitre , alors tu dis quoi ?
- Je vous demande pardon, faite de moi ce que vous voulez, je feras tous ce que vous voudrez dis-je
-Bien je préfère ça
 
L’assistance, pinça, tira et tordis mes petites lèvres, et je ne put retenir des larmes de douleur.
 
Ensuite, elle se mis entre mes jambes et commença a me titiller le clitoris et mes petites lèvres encore douloureuses avec sa langue , petit à petit la douleur commenca a faire place au plaisir, elle s’en rendit compte et dis au docteur :
-regarde cette petite salope, elle aime , a toi de t’occuper d’elle.
Je vis alors qu’il avait une belle érection,
- tu vas avoir mal et du plaisir en même temps je t’ais réserver une petite surprise dis telle
 
Je le vis enfilé un préservatif, et elle pris une petite boite rouge, que je reconnus pour être du baume du tigre, elle en enduisit copieusement, le préservatif et je compris ce qu’il allait faire, je ne dis rien, car cela était inutile,et que je voulais vous faire honneur Maître.
 
Le Docteur me pris sans ménagement, et le plus profondément qu’il put je sentait ces couilles battre sur moi, il faisait de rapides vas et viens, au début je ne ressenti q’une chaleur diffuse, mais rapidement la chaleur devient plus forte, puis je ressenti plus q’une atroce brûlure, j’hurlais et pleurais a chaude larme sans le retenir, tellement la douleur était forte.
 
Puis le docteur ce retira et enlevas son préservatif, avant de me faire sucer sa queue , il joui dans ma bouche et je dus avaler son foutre.
 
L’Assistance dis :
- cela suffit pour l’instant, je lui reserve encore des surprises, laissons la ce reposer un peu
 
 
 
En sortant l’assistante du Dentiste, éteignît la lumière et Clara ce retrouva dans le noir, au fur a mesure la douleur décroissait. Après cette épuisante et dure séance, Clara fini par s’endormir.
 
Ce fut une lumière crue qui la réveilla, la Femme qui l’avait si durement puni, entrait en souriant. Elle s’approchât de Clara et lui caressa les seins doucement, Clara fut surprise de cette caresse, a la fois douce et tenant également d’un massage.
 
-Cela vas mieux tu as moins mal ?, la chaleur doit etre supportable maintenant ?
-Oui Madame, mais je n’avais jamais tant souffert jusqu'à présent . 
 
- Je viens d’avoir ton Maître au téléphone, et j’ais une nouvelle importante pour toi. Il vas devoir partir pour Hong-Kong, pour ses affaires, et s’y installer, probablement pour plusieurs années. Je lui es donc proposé de t’acheter et il a accepter.
 
-Mais, mon contrat avec lui que j’avais signé ? dit Clara.
-Bien sur tu doit a nouveau paraphé le contrat, en bas en disant que tu accepte la vente, c’est ce qui était d’ailleurs prévu dedans, ou tu pourrait refusé de résigner, et tu n’aurais plus de Maître.
 
-Non je vais le signer, si mon Maître, vous a vendu mon contrat, c’est qu’il pense que c’es le mieux pour moi, et je lui fait entièrement confiance.
 
- Tu viens exactement de me dire, ce que ton Maître, ou plutôt ton ancien Maître maintenant, mais dis que tu répondrais, il te connaissait vraiment bien.
 
Sa nouvelle Maîtresse détacha Clara et lui dis de venir vers la table, sur lequel elle posa le contrat. Clara lu que son Maître y avait écrit : « vend cette soumise a Maîtresse Jacqueline », puis Clara écrivit « j’accepte cette vente, et de devenir la soumise de Maîtresse Jacqueline » et signa, ensuite ce fut au tour de Maîtresse Jacqueline d’inscrire «  j’achète et accepte Clara comme soumise » et elle signa également.
 
- Bien, maintenant reprenons cette séance, je vais te mener plus loin que ton ancien Maître, te faire progresser.
 
 - Je vous en remercier, Maîtresse répondit Clara.
Maîtresse Jacqueline ce dirigeas vers le fauteuil dentaire et s’y installa.
- Viens par ici Clara et lèche moi le sexe.
Clara s’approchât de sa nouvelle Maîtresse et ce mis en face d’elle en ce penchant, et entrepris de titiller le clitoris avec sa langue. Elle n’avait jamais eu de rapport Lesbos, c’était une nouveauté pour elle, sa Maîtresse du sans rende compte et la guida de la voix et du geste, ouvrant largement sa chatte et lui disant de bien la lécher partout .
 
Puis levant les jambes, elle lui dis :
- Chienne écarte mes fesses et nettoie avec ta langue sur mon trou du cul., je n’avais plus de papier pour le faire tout a l’heure et elle rit .
 
Clara vis effectivement que l’anus de sa Maîtresse était sale.
- Maîtresse, pas ça pitié je vous en supplie, vous savez que c’est un de mes tabous.
-Bien ? , effectivement, mais je vais te le faire regretter, crois moi tu vas me le payer .
 
Elle ce leva, brutalement du fauteuil, pris par un bras Clara et lui ordonna de reprendre la place qu’elle occupait, et la rattacha au fauteuil. Clara fut surprise que ces jambes fut bien moins écartés que la première fois, mais bien sur ne dis rien.
 
Maîtresse Jacqueline, s’absenta quelles minutes de la pièces, puis a son retour, alla fouillé dans une armoire, Clara ne vis pas ce qu’elle y prit.
 
- Désormais tu n’auras plus de plaisir que si je te le donne, j’ais imaginé pour toi quelque chose de très particulier.
 
Elle plongea la main dans sa poche de veste et en sorti un de ces œufs vibrants
- Tu vois cet œuf vibrant, il es très particulier, tous d’abord, ça télécommande   fonctionne par GPS , je peux être n’importe ou dans le monde et le déclancher.
 
Elle pris l’œuf et l’introduisit dans le sexe de Clara . puis pris la télécommande et appuya sur l’un des boutons, et Clara qui s’attendait a ressentir les vibrations habituelles de ce genre d’objet , hurla en recevant la décharge électrique.
 
- Ca c’est la deuxième particularité de cet œuf vibrant, en plus de le faire vibré et de te donner du plaisir, je peut aussi déclanché si je veux des décharges électriques , bien sur dans les deux ca je peut en faire varié l’intensité a volonté.
 
- Oh Maîtresse cet engin est diabolique, je ne savait pas que cela existait.
-C’est normal , Clara, c’est mon invention, et le seul qui existe .
 
-Bien comme je ne veut pas que tu le perde, ou que tu l’enlève, j’ais décider de te coudre le sexe ?
 
-Maîtresse, non , je ne l’enlèverais pas promis.
-Cela suffit , cela je le ferais, tu n’as rien a dire, ce n’est pas un de tes fameux tabous, n’est pas, dis t’elle en souriant, ou plutôt en ayant un rictus.
Vaincu, Clara tourna la tête et répondit que sa Maîtresse était dans son droit .
 
Maîtresse Jacqueline pris le matériel qu’elle avait sorti de l’armoire, c’était le parfait nécessaire pour ligaturer  : aiguille et fils . elle pris l’aiguille puis le fil et passa l’un dans l’autre. Puis mis des gants et passât une lingette de désaffectant sur le sexe de Clara et commença par coudre par le haut du sexe en le faisant en lacet formant des croix.
Chaque fois que l’aiguille s’enfonçait dans ces chaires, Clara émettait un cris de douleur.
 
Quand ce fut fini, Maîtresse Jacqueline examina son œuvre avec la satisfaction évidente du travail bien fait.
 
- Bien voila une bonne chose de faite ,repose toi demain nous partons pour ma résidence d’été

Catégories

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Derniers Commentaires

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Images Aléatoires

  • maitre-015.jpg
  • josiane fessé.jpg
  • punition.jpg
  • Minou-en-Cage.jpg
  • vincent coco fr-5897

Sites Pro et Moteurs

La Boite au Fantasme
( chat et Webcam )
http://www.laboiteauxfantasmes.com/

Le Marché aux escalves
( petites annonces )
http://www.slavemarket.ch/

Site d'Hentai
( Dessins Japonais )
http://www.hentaitraders.com/

Sensation-SM
(annonces et dial privé, pas de chat )
http://www.sensationsm.com/

Trinity Book, superbe site avec des clips a voir absolument http://www.trinity.book.fr/

Un site avec pleins de viédos BDSM gratos
http://www.gexo.com/33072

 

 http://gone6.over-blog.com/google1a1376067d831eb5.html

Syndication

  • Flux RSS des articles

Texte Libre

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés